Moulin Brûlat

Site et monument historiques
Gassin
Retour à la liste
Environnement
Arrêt de transport en commun à moins de 500 m
Village à -2 km
Arrêt de bus à moins de 500 m
Vue sur le vignoble
Langues parlées
Français
Equipements
Aire de pique-nique
Parking
Services
Animaux acceptés

Le moulin Brûlat se trouve sur le chemin de Villevieille, sur la route qui reliait l'ancien et le nouvel emplacement de Gassin. En pleine nature, il accueille une aire de pique-nique avec une vue superbe sur le golfe de Saint-Tropez.

Les premiers moulins connus à Gassin furent l’œuvre des romains : il s’agissait alors de moulins à bras. Seules les découvertes archéologiques nous renseignent sur ce point.
Dans les siècles qui ont suivi, des moulins hydrauliques furent implantés, mais, dans cette région de Provence sans cours d’eau important et où les périodes de sécheresses sont longues, leur rendement était faible et irrégulier.
L’expansion des éoliennes au Moyen Âge fut une révolution. Les sites comme celui-ci, en crête en direction nord-sud, furent utilisés pour bénéficier au maximum des vents : le Mistral et le vent d’Est. Le moulin Brûlât permettait à la communauté villageoise de moudre le blé et d’obtenir un élément essentiel de la vie à cette époque : la farine. Plusieurs autres moulins à vent furent construits : à Saint-Martin, à Bestagne et au château Bertaud notamment.
Le moulin Brûlât est caractéristique des moulins de Provence, avec cependant un diamètre légèrement inférieur à la moyenne (5,8 m). Il possède toujours son fût, réalisé en pierre de pays hourdées à la chaux. Le mur possède une épaisseur d’environ 1 mètre à la base pour 80 à son sommet. La voûte intérieure, en partie effondrée, est également en pierre. Un escalier démarre à droite de la porte d’entrée ; il permettait de rejoindre l’étage où se trouvait la meule. Les encadrements en briques ont disparu, tout comme les enduits extérieurs.

La toponymie rappelle l'importance des moulins dans le passé: Moulin Brûlat, de Bestagne, de Verdagne, Patty, Aire du Moulin vieux, Le Moulin, Les Mollins, lo Molin Aurier, Lo Molin Rodier, Mollin d'eau, Lo Molin dels Benes ...
Le village abritait également des moulins à sang, alimentés par l'énergie animale et utilisés pour l'huile d'olive.

Au début du XIXe siècle, les meules utilisées étaient produites loin du golfe de Saint-Tropez et arrivaient via Marseille. Puis il y avait trois éoliennes en fonctionnement à Gassin, appartenant à mademoiselle Castelanne pour l'une et MM. Garachon et Meyriès pour les deux autres. Ce dernier était également propriétaire de l'un des trois moulins à eau de la ville de Bourrian. Ces moulins à eau ne fonctionnaient que quelques mois par an lorsque cette rivière était fortement alimentée par la pluie.
En 1850, trois usines opéraient sous la direction des trois meuniers propriétaires de Gassin, MM. Bonnard, Héraud et Rimbaud, employant au total 5 personnes.
L'essor des usines industrielles (deux usines à vapeur ont été créées à Cogolin et à La Môle et deux autres à Grimaud au XXe siècle) a sonné la cloche de la mort pour les usines de Gassin et, dans la seconde moitié du XIXe siècle, a cessé du travail.
L'origine du nom Brûlat n'est pas connue: Brûlat est un nom de famille attesté en Provence, mais pas dans le Golfe avant le XXe siècle, de manière très isolée; le nom peut dériver du défrichement de cette terre ou d'un incendie qui pourrait s'y être produit.

Tarifs

Gratuit.

Moulin Brûlat
Chemin de Villevieille
83580 Gassin

(Vue mer)

+33(0)4 98 11 56 51
accueil@gassin.eu
gassin.eu
Ouverture

Toute l'année, tous les jours.